Historique

C'est au printemps de 1967, sur le Parc du Mont-Royal et dans la région d'Oka que les premiers événements d'orientering au Québec se sont tenus. Les cartes étaient en noir et blanc seulement et elles étaient peu détaillées comparativement à ce que l'on retrouve aujourd'hui. Les balises étaient similaires (malgré qu'elles étaient faites principalement de carton) et le plaisir, l'intérêt et le défi inhérent au sport ont toujours été présents depuis son apparition au Québec.

Au cours de cette première saison, 14 rencontres furent organisées par les 3 clubs qui composaient ce qui était alors appelé the Quebec Orienteering Association. Les clubs étaient : le Montreal Orienteering Club (maintenant défunt), le Viking Ski Club et le Canadian Youth Hostels Association (le précurseur du Club d'Orientering Ramblers). Les instigateurs du mouvement étaient Harald Wibye (qui venait de Norvège et qui était à Montréal pour une courte période) et Patricia et Chris Skene.

La participation totale pour cette première année fut de 362 personnes. Au cours de cette même saison, l'orientering se développait aussi en Ontario. Deux événements ont été organisés sous la supervision du Professeur Sass Peepre de l'Université de Guelph. L'année suivante (en 1968) le groupe du Québec contribua à létablissement de la Fédération Canadienne de course d'orientation (Canadian Orienteering Federation) et organisa le premier Championnat Canadiens au Camp Fortune dans le parc de la Gatineau, au nord d'Ottawa-Hull.

Depuis, beaucoup de choses ont changé. Plusieurs associations et clubs ont vu le jour à travers le Canada dans  toutes les provinces sauf la Saskatchewan et l'Ile-du-Prince-Édouard, et en plus le Yukon. Le sport est pratiqué dans 45 pays et un Championnat mondial a lieu à tous les 2 ans.

Les participants n'ont plus à apporter leurs crayons de couleurs pour colorier les champs et les cours d'eau pour qu'ils soient plus visibles ou encore pour dessiner de larges flèches rouges pour leur rappeler où se trouve le nord magnétique! Aujourd'hui, les cartes de grande qualité en couleur qui sont utilisées sont soigneusement produites en mettant l'emphase sur la précision et sur une interprétation non-ambigue du terrain. Les cartes d'orientering sont produites par des cartographes-orienteurs habituellement à partir de photos aériennes et de cartes de base spécialement préparées par stéréoscopie. L'échelle finale généralement utilisée est de 1:15000 ou 1:10000. Les cartes topographiques qui proviennent du gouvernement ne sont pas suffisamment détaillées ou précises pour être utilisées même comme point de départ. Les terrains sont souvent délimités par des routes et sont normalement de 5 à 15 kilomètres carrés.

Les directeurs d'événements et les concepteurs des parcours sont entraînés pour assurer l'uniformité des parcours à chacun des événements et ce pour tous les niveaux des participants. Il est devenu de plus en plus rare de retrouver une balise accrochée à la mauvaise place, ce qui était fréquent au tout début.

Orientering Québec est incorporée comme une organisation à but non-lucratif selon la loi des compagnies du Québec.