RAPPORT :  Rencontre au parc du Mont-Royal  - Dimanche, le 29 mai 2005
 
Malgré les prévisions météorologiques déprimantes annoncées deux jours avant la rencontre, la journée de dimanche fut bien ensoleillée et le temps bien clément.  La zone de départ/d'arrivée était située en haut de la butte derrière la maison Smith.
 
Pour ceux qui compétitionnaient sur les deux trajets avancés, un relai individuel à deux parcours était utilisé.  Le parcours 4 était couvert par 3 cartes différentes.  Le parcours 3 en prenait deux.  Les parcours 1 et 2 ne comprenaient qu'une seule carte.  Deux des parcours nécessitaient une carte à l'échelle 1:7500 tandis que les autres étaient à l'échelle de 1:5000.

Il y a plusieurs sentiers bien définis sur la montagne, du tronçon asphalté en passant par la terre battue jusqu'au petit sentier étroit ou indistinct.  Bien que la plupart soient plutôt rapprochés, l'orientering dans ces conditions peut devenir confus et piégé.  Ceci a pu provoquer des résultats plus longs que d'habitude.  Le parcours 1 sera élaboré pour être plus facile à l'avenir.
 
Deux membres du club Sherbrooke-Azimut ont offert de grandes performances pour se partager les honneurs du parcours de 10 km en ligne directe, soit le numéro 4Francis Lambert a doublé Charles Delisle pour des temps de 1:34:05 et de 1:39:50.  Patrice Gagnon du club Ramblers est arrivé troisième en 1:46:47 et Martin Hamel, quatrième en 2:06:33.

Le parcours 3 utilisait deux cartes couvrant une distance de 6 km.  Une autre finale saisissante s'est produite lorsqu'un papa a doublé son fiston en à peine 2 minutes, 10 secondes. Yvan et Daniel Duchesne ont complété le parcours de 18 balises en 54:30 et 56:40 respectivement.  Donald Watson du club d'Ottawa est arrivé troisième en 58:25 et Bruce Glen du club Ramblers est arrivé quatrième, 10 minutes derrière Donald.
 
La course du parcours 2 (3.3 km, 10 balises) a été remportée par Glen Wight (Ramblers) en un temps de 43:30.  La deuxième place revient à deux membres de la famille Jones, Therese et Anna-Karin (Ramblers) en 51:35.  Une autre paire, Maksim Kirtsman et Chris Labos (59:04), ont été ceux des rares à compléter le parcours en moins d'une heure.  Le jeune Ryan Jones (10 ans), qui participait à sa deuxième course au Canada, a complété le parcours en solitaire en 1:14:10.

Le parcours 1 (3.3 km, 13 balises) semblait simple à parcourir sur papier et aurait sans doute été beaucoup plus simple il y a une semaine, lorsque la verdure du sous-bois était encore éparse et que la visibilité était bonne.  À l'avenir nous nous assurerons de rendre ce parcours plus simple au printemps.  Malgré cela, la débutante Francine Mach a su trouver toutes les 13 balises et est revenue en 56:40.  Un autre groupe familial, John Carr et sa fille Gabrielle, sont revenus en un temps de 1:01:50, suivis de près par Colin Jones et son jeune garçon, Patrick (1:06:07).   Un groupe d'étudiant était aussi de la partie.  17 étudiants du Collège Marie-Victorin avec leur professeur, Christopher Laurin, ont fait le parcours 1.
 
Sans doute que la palme de la plus grande distance parcourue revient à une dame charmante et déterminée, Hélène Riol.   Non seulement a-t-elle poussé une large poussette ou étaient assis deux très jeunes enfants (Olivier et Annie), mais parce que le carrosse était trop large pour les autobus, elle a du se taper le trajet de 6 à 7 km à pied de sa maison à la montagne aller-retour dans la même journée!  Bravo Hélène!    Il y a eu 64 départs distincts pour un total de 92 participants.
 
MERCI  à Gloria Charlow, Micheline Léger, John Dennet, Bruce Glen et Patrice Gagnon pour leur aide lors de l'événement.
  
John C  

Ramblers Orienteering Club