RAPPORT DE LA RENCONTRE DU

 

Club D’Orienteering Ramblers

 

ORIENTEERING À SKI

 

Parc Nature Bois-de-Liesse — 6 février 2005

 

Ce fut une journée ensoleillée et chaude avec un maximum d’environ +2 c.  Un peu de neige fraîche aurait été bienvenue, cependant les sentiers du parc étaient complètement enneigés et les participants ont mentionné que les conditions étaient remarquablement bonnes, en fait bien meilleures que ce que les gens avaient prévu.

 

Deux cartes étaient disponibles.   Une contenait 6 balises sur le sentier court de 5 km, tandis que l’autre indiquait toutes les 17 balises qui ont été accrochées dans le parc.  Les participants ont eu le choix de faire le trajet complet (13.4 km) ou d’omettre les 5 dernières balises les plus à l’est pour obtenir un trajet de 9 km.  On pouvait faire ce choix rendu à la balise #9.   On peut présumer que quiconque connaissait le parc et les sentiers a pu avoir un net avantage sur ceux qui ne l’avaient jamais fréquenté.

 

Les distances ont été mesurées selon le meilleur trajet sur les sentiers – contrairement aux rencontres d’été où la longueur des trajets est mesurée à vol d’oiseau entre les balises.

 

André Laplante, qui avait remporté les deux dernières courses d’orienteering à ski dans le parc, est revenu en force avec un temps encore plus rapide sur le trajet de 13.4 km.  Son temps de 1:08:05 représente une moyenne de 5 minutes par km, une performance notable pour une compétition d’orienteering à ski.   Harri Salo est arrive deuxième, 14 minutes derrière, en 1:22:15.  Charles Delisle fut le troisième.

 

La familleTeam Wighthouse’, composée de Glenn, Susie et Sara Wight,  ont été les plus rapides sur le trajet de 9 km avec un temps de 1:48:15,  tandis que le vétéran Stanley Lee, est arrivé deuxième en 2:09:35.  Cependant ce fut Oliver Cordoba, venu directement de Colombie et qui a commencé à pratiquer la course d’orientation avec  nous au Mont-Royal en novembre dernier qui nous a le plus surpris. Oliver qui, de toute sa vie, n’avait jamais skié auparavant !  Il a emprunté l’équipement nécessaire au parc et  s’est mis à skier, à perdre l’équilibre et à skier encore plus fort, afin de terminer le trajet en 2:14:20.   Attendez de le voir lorsqu’il aura acheté son propre équipement et qu’il aura acquis sa technique !

 

Richard Aronoff est venu d’Ottawa pour la rencontre (bon d’accord, il était en visite aussi) et a parcouru le parcours de 5 km en un peu plus de 56 minutes.  S’il y avait un trophée pour la plus grande prime d’éloigement elle irait à Marie-Claude Belanger qui est venue de Beauport samedi après-midi pour participer à la course.  Marie-Claude s’occupe de la traduction des invitations et des rapports.

 

Merci à tous ceux qui sont venus et qui ont complété le parcours de dimanche.  Merci aussi au Parc nature Bois-de-Liesse, à son chalet confortable et au bon réseau de pistes qui nous ont permis de nous amuser ferme!

 

J C