Ԫ Rapport Mont-Royal

Club d’orientering Ramblers

 

Rencontre du Mont-Royal — 7 novembre 2004

On ne pouvait avoir meilleure météo! Il faisait doux (près de 14°) , le temps était sec, et il ne ventait pas. Une journée idéale pour une session d’orientering d’automne. (La morale de l’histoire : ne vous fiez pas à ces pluvieux prophètes de malheur – qui nous avaient prédits que nous serions détrempés le dimanche ! )

 

C’était notre 6ième rencontre par pointage sur la montagne – une course qui est devenue incontournable pour plusieurs. Il y a eu 92 départs, et un total de 110 participants. Deux départs de groupe ont eu lieu. Le premier s’est fait à 10h50, là ou la majorité des participants se sont « fondus dans le décor …» Ils n’ont eu qu’une minute pour étudier la carte avant de partir.

 

Il y avait 48 balises à pourchasser, la plus grande quantité toute course par pointage confondues. Certains endroits étaient assez près du départ et faciles à trouver, tandis que d’autres se situaient hors du parc et de l’autre côté de l’avenue Mont-Royal vers le Nord, et au-delà le cimetière du Mont-Royal jusqu’aux environs de l’Université de Montréal vers l’ouest.

 

Un deuxième départ a eu lieu à 11h20, il regroupait les néophytes qui ne pouvaient se lancer dans l’entreprise sans avoir eu quelques directives. Les deux groupes ont eu 2 heures pour trouver le plus de balises possible. Les endroits plus éloignés valaient 25 points, les plus rapprochés, 5 points.

 

Pour l’an prochain: il faut faire quelque chose afin d’éviter ces files de dernière minute et ces inscriptions tardives qui retardent le départ. Deux facteurs ont aggravé ces inconvénients, soient la non-réception des courriels annonçant l’événement et un manque de promotion de l’événement sur le site Web d’Orientering Québec.

 

Trois coureurs ont réussi à trouver TOUTES les balises et à revenir en moins de 2 heures. Thomas Kneübuhler devient le nouveau champion de l’orientering par pointage, devant Francis Falardeau qui fut champion l’an passé et qui est arrivé deuxième cette année. Thomas est un grand coureur, cependant son choix de trajet était infaillible, et c’est ce qui a fait la différence. Son temps fut de1 h 29 m 53 s, après avoir visité chaque balises. Francis est revenue en 1h 33m 56 s, suivi de Charles Delisle,arrivé troisième en 1h56m00s. Notre estimé de la distance par le meilleur trajet en tenant compte de la dénivellation : 11.6 km, 367 meters.

 

L’honneur du meilleur résultat côté féminin revient à Erica Lay (VictOrienteers) – une étudiante de McGill originaire de Victoria, C.-B. Elle a accumulé 570 points et est arrive 7ième au total. Ariane Burke du club d’Ottawa fut la deuxième avec 505 points. La troisième est étudiante au Collège Maisonneuve et pratiquait le sport de façon régulière en France.

Seulement 7 partants ont obtenus moins de 100 points – et quatre d’entre eux auraient pu en accumuler plus sauf que leur retour après les 2 heures impartis leur ont fait perdre beaucoup de points. C’est ce qui rend la course d’orientation par pointage si sournoise !

 

Nos remerciements sincères vont à tous ceux qui nous ont aidé pour la compilation et l’affichage des résultats provisoires … et à Gloria pour tout le travail fourni avant et pendant la rencontre.

 

Vos commentaries sont les bienvenus!

 

John

Club d’orientering Ramblers